You are currently viewing Notre subconscient au service de nos objectifs ?
Comment faire pour que notre subconscient s'aligne avec nos objectifs

Notre subconscient au service de nos objectifs ?

« Quand on veut on peut », est-ce une réalité pour atteindre nos objectifs ?

Pensez à la dernière fois où, vous vous êtes fixé un objectif. (je ne parle pas de remplir votre déclaration fiscale ou de l’entretien de votre jardin), mais d’un projet qui vous tient vraiment à cœur, important à vos yeux. Un but, voir une aspiration qui ajoutera un plus grand sens à votre vie.

Peut-être voulez-vous créer une entreprise, gagner plus ou peut-être désirez-vous tomber amoureux et vivre une belle relation ?

Définir des objectifs est facile, mais les atteindre, peut-être problématique.

Revenir au point de départ
Le sentiment de ne pas avancer

Au début, nous sommes vraiment motivés,

remplis d’énergie

et pourtant quelque part en chemin,

nous perdons notre flamme, notre motivation,

il nous arrive même parfois

de revenir à notre point de départ.


Pourquoi est-il si difficile d’accomplir ses objectifs tant souhaités ?

Notre cerveau a deux priorités

Le premier est notre sécurité

Notre cerveau a naturellement évolué pour nous préserver des dangers émotionnels, physiques et mentaux.

La deuxième est une efficacité optimale 

Notre cerveau se concentre sur la conservation de l’énergie et il utilise des réponses automatiques.

les routines de notre cerveau
comprendre les priorités et mécanismes de notre cerveau

Ainsi l’efficacité prime sur l’apprentissage, que ce soit d’acquérir de nouvelles habitudes, de nouvelles pensées ou de nouvelles réactions. Notre cerveau s’appuie plutôt sur des comportements familiers qui peuvent être mis en œuvre avec très peu d’énergie.

Nos instincts, nos schémas de pensées automatiques, notre manière de ressentir et d’agir, nous servent très bien, à nous garder en vie et à fonctionner efficacement ; néanmoins ils ont un coût.

En effet ils dirigent la majeure partie de notre vie, car d’une certaine manière nous sommes un ensemble d’habitudes, dont nous sommes à peine conscients. C’est ce qu’on appelle l’automaticité. C’est pourquoi nous continuons à obtenir les mêmes résultats non souhaités, encore et encore.

Lorsque nous ressentons, pensons et agissons de la même manière (ces habitudes sont ancrées en nous), il est logique que notre vie se déroule plus ou moins de la même manière.

les priorités de notre cerveau
les mécanismes et priorités de notre cerveau qui nous freinent dans l’atteinte de nos objectifs

Pour notre cerveau, presque tout changement, que nous souhaitons apporter est interprété comme un risque potentiel, émotionnellement, financièrement, physiquement, mentalement et socialement.

Ainsi l’atteinte de nouveaux objectifs est difficile, car pour notre cerveau, un changement radical, est une menace potentielle. Et il fera tout son possible pour résister et éviter de sortir, de sa zone de confort.

La conséquence, nous restons coincés.

Pourquoi notre subconscient interfère dans nos objectifs ?

Il est important de comprendre que nous avons deux cerveaux, pas deux cerveaux au sens physique bien sûr. Grâce aux neurosciences nous savons qu’une partie de notre cerveau est rationnel, logique et conscient. Par contre la majorité des autres régions fonctionnent d’une manière émotionnelle et habituelle, beaucoup plus profonde, qui est, largement contrôlée par notre esprit subconscient.

La division conscient / subconscient explique pourquoi le changement est difficile.

Cerveau conscientCerveau subconscient
Très lentRapide comme l’éclair
ConceptuelPerceptuel
Pensées et sentimentsInstincts et émotions
RéfléchiHabituel
ExpliciteImplicite
2 cerveaux en 1
comment nous sommes amenés à nous saboter
comprendre les mécanismes du cerveau qui jouent contre nous, pour y pallier

Voici un exemple concret

Vous pourriez vouloir consciemment avoir une relation amoureuse, mais inconsciemment (subconsciemment) vous êtes ancré à vous protéger contre le sentiment de rejet.

Et c’est là que réside le problème.

Nous fixons des objectifs consciemment, mais si nos habitudes et conditionnements subconscients travaillent contre nous, le changement devient difficile, voire impossible.

La grande majorité de l’activité dans notre cerveau est subconsciente.

Le consensus parmi la plupart des neuroscientifiques est que seulement trois à cinq pour cent de ce qui se passe dans notre cerveau se produit à un niveau conscient de la conscience.

Donc les 95 à 97 pour cent restants se produisent dans le subconscient.

Les stratégies de motivation et de pensée positive peuvent affecter la partie consciente et logique de notre cerveau, mais c’est notre cerveau subconscient, émotionnel et instinctif qui détermine principalement nos comportements.

Pour vous libérer d’où vous êtes et pour arriver là où vous voulez être, vous devez réaliser le changement au niveau subconscient afin qu’il soit en accord avec votre esprit conscient et vos objectifs.

À travers notre expérience de vie, en particulier dans notre petite enfance notre cerveau a développé, renforcé, des connexions et schémas neurologiques qui sont devenus nos croyances, nos perceptions et nos attitudes actuelles.

Pourtant, certaines personnes parviennent à surmonter cette résistance

et à réaliser le changement souhaité et prospèrent.

Comment y sont-elles arrivées ?

les neurosciences à notre service
désactiver des schémas subconscients qui nous empêchent d’atteindre nos objectifs et nous créer de nouvelles croyances, habitudes, compétences

La neuroplasticité montre que nous pouvons désactiver des schémas subconscients qui nous empêchent d’atteindre nos objectifs et nous pouvons créer de nouvelles croyances, habitudes, compétences émotionnelles puissantes qui nous aideront à réaliser notre potentiel plus pleinement et de manière durable.


Comment reprogrammer notre subconscient, pour enfin réaliser nos objectifs ?

Alors par où commencer concrètement ?

Observation consciente

étude, analyse de nos pensées
d’observer nos pensées, nos émotions et nos comportements, sans jugement

La première étape est d’observer nos pensées, nos émotions et nos comportements, sans jugement. C’est particulièrement important, car nous avons tendance à ne les remarquer, qu’une fois l’acte accompli (mégots de cigarettes dans le cendrier, dix kilos en trop sur la balance, la facture de carte de crédit que nous ne pouvons pas nous permettre, une journée passée à procrastiner).

Une pratique régulière

Ensuite avec de la pratique nous pouvons apprendre à interrompre les schémas négatifs subconscients pour les arrêter dans leur élan. Lorsque nous voyons nos schémas mentaux, émotionnels, comportementaux dès qu’ils commencent, nous augmentons notre capacité à contrôler le conditionnement négatif et ça nous donne le pouvoir de choisir. Nous pouvons choisir de rester calmes ou de prendre des actions constructives.

Pensée stressante

Lorsque nous remarquons une pensée stressante, qui nous limite, nous pouvons l’écrire puis nous questionner sur sa validité, en posant les questions :

  • est-ce vrai ?
  • Puis-je avoir la certitude que c’est vraiment vrai ?

Dans ce cas, nous pourrons agir immédiatement et ressentir du stress ou choisir une nouvelle manière de penser.

Méthode simple et accessible à tous pour atteindre vos objectifs :

Imaginons que vous voulez gagner plus, grâce à votre nouvelle activité en ligne.

comment atteindre ses objectifs
Écrivez tout ce que vous savez que vous devez croire, sur vous-même et vos capacités

La première chose à faire est de se poser la question suivante :

Qu’est-ce que j’ai besoin de croire pour réaliser cette vision, cet objectif ? 

Écrivez tout ce que vous savez que vous devez croire, sur vous-même et vos capacités pour atteindre cet objectif.

Par exemple : « J’ai besoin de croire que c’est possible pour moi, je suis digne de vivre dans l’abondance, je suis assez intelligent pour « , etc.

Pour intégrer de nouvelles croyances, il est primordial de se détendre, de se relaxer pour ensuite lire ces nouvelles croyances en ressentant les émotions qui sont en adéquations. Ressentez cette nouvelle vision de vous-même, comme si elle était déjà votre réalité. Vous pouvez également en réaliser un enregistrement. Ce processus devra être répété chaque jour, jusqu’à ce que cette vision soit une conviction évidente et naturelle de votre nouvelle « identité ».

Débloquez et développez vos potentiels
Les clefs pour débloquez et développez vos potentiels

Pendant cette période d’intégration de nouvelles croyances, vous pouvez ressentir une résistance et cette petite voix dans la tête qui dit « non, tu n’es pas… », par exemple «tu n’es pas digne de vivre dans l’abondance», dans ce cas là, dites-vous «dans le passé, je pensais de cette manière, mais maintenant j’apprends et je choisis un nouveau système de croyances ».

Généralement, nous avons besoin de créer de nouvelles connexions neuronales qui peuvent aligner nos pensées, nos émotions et nos comportements avec ce que nous voulons atteindre.

Une croyance, qu’elle soit vraie ou non, n’est rien de plus qu’un schéma neuronal renforcé. Lorsque vous apprenez à le désactiver et à en créer un nouveau, c’est pour votre cerveau, comme une mise à jour du logiciel.


Vous avez probablement entendu le dicton «  Ne crois pas tout ce que tu penses ».

rendre l'impossible possible
méthode très puissante, qui vous permettra de réaliser un changement à un niveau subconscient

Nos pensées ne sont pas nécessairement vraies,

nos croyances ne sont pas nécessairement vraies.

Ce ne sont que des schémas neuronaux renforcés au fil du temps.


Donc, si vous le souhaitez, vous pouvez créer un nouveau scénario de votre vie, renforcer un nouveau schéma de pensée souhaitable et apporter des changements à votre style de vie et à votre réussite.

Une méthode très puissante, qui vous permettra de réaliser un changement à un niveau subconscient par vous-même, mais qui vous demandera un certain temps d’apprentissage, est le travail du Dr Joe Dispenza ( https://drjoedispenza.com ).

Si vous voulez en savoir plus, cliquez ici pour visionner l’interview du Dr Joe Dispenza par Lilou Macé.

Toutes nos croyances, notre vision du monde et de nous-mêmes, nous l’avons acquis, appris au début de notre existence, et que nous avons le pouvoir de les transformer à tout moment, pour vivre notre vie plus pleinement.

Nous n’avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

News et astuces pour vous aider à changer + offres exclusives 

Pour en profitez, inscrivez-vous 

Cet article a 6 commentaires

  1. David J

    Un article avec lequel je suis bien d’accord, on sous-estime souvent l’impact dans l’inconscient. Avant de m’intéresser a tout ce qui est neuroscience, je ne savais pas que le cerveau fonctionnait par automatisme. Je mettais vraiment le cerveau humain sur un piédestal et pensais que la volonté etc était génétique.

    Rien de tout ça, on est un animal. Nous n’avons rien de divin. Pourtant, je trouve le cerveau encore plus incroyable qu’avant. Car en effet, je ne met plus le cerveau sur un piédestal mais il est quand même absolument incroyable. C’est d’ailleurs un plaisir d’en apprendre toujours plus sur celui ci.

    Merci pour cet article qui permettra de propager les connaissances du cerveau (qui ne sont pas apprises à l’école…) 🙂

  2. Mélanie

    Merci pour ces nombreux éclaircissements ! Les neurosciences sont un vaste sujet que nous n’avons pas fini d’explorer et qui devraient être davantage prises en compte dans l’éducation de nos enfants, car nous n’avons pas les mêmes automatismes, ni les mêmes manières de raisonner, ni d’apprendre ! Merci pour cet article très complet !

  3. Bastienne

    C’est important de souligner que l’on peut changer nos habitudes et nos pensées grâce à la neuroplasticité comme vous le faites. J’ai utilisé pour moi-même une thérapie (pratique en épigénétique méthode Noguès) et m’y suis formée, et c’est radical ! les changements sont bel et bien là. Ceci explique que nous sommes conditionnés par le vécu traumatique des 7 générations en arrière…donc y’en a des choses à débloquer pour vivre notre plein potentiel 🙂 mais le positif c’est que l’on peut y faire qqchose, on n’est pas déterminés. 🙂

  4. Bonjour Anna
    Super article, c’est une excellente description tant dans la différence conscient – subconscient et leur mécanisme de fonctionnement que dans les méthodes que tu donnes pour changer tout ça.
    Et le plus important : « Nous avons le pouvoir de changer nos croyances à tout moment » 🙂

  5. Patrick

    En vrai, c’est un sujet qui parait difficile a lire juste en voyant le titre. Finalement, j’ai reussi a lire l’article parce que vous l’avez rendu accessible. Bravo pour ca 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.